Orleans 2005

 

Journal de mon voyage à Orléans 2005 - Jour 1-
du 21 au 23 Octobre

Jour 1

  

La route

 

Nous venions tout juste d'arriver à Orléans (nous : mon père et moi)
J'essayais d'oublier mes souvenirs du voyage.
Physiquement, je me sentais si mal, nous sommes restés dans la voiture plus de 14 heures d'affilées.
Je me demande si je suis capable de continuer : je ne pouvais rien manger ni boire.

J'étais trop excitée !!!
Mon estomac s'est retournée et j'avais vertiges.
Sous les nuages, je pense, le ciel est le même partout.
Le même bleu ou le même gris et la même obscurité de la nuit.

Quand nous sommes arrivés en France, le ciel était d'or pour moi
Nous avions passés la frontière depuis un moment, j'ai pris mon caméscope et je suis restée assise, prête à appuyer sur le bouton, si quoique ce soit de Ste Jeanne venait à apparaître.

C'était dur, j'étais un peu malade d'être restée assise si longtemps.
Finalement, la nausée a eu le dessus et j'ai du m'allonger.
Je n'ai rien manqué, et si ça avait été le cas, nous nous serions arrêtés dans la rue pour prendre une photo.

Ensuite, nous étions à Paris, c'était notre route vers Orléans. Mais nous avons tourné en rond un bon moment et enfin, après avoir interrogé 3-4 personnes dépressives, nous avons retrouvé notre chemin vers l'autoroute, par chance.
Je devenais nerveuse, le temps que nous arrivions au Nord d'Orléans la cassette de mon caméscope était toujours vierge !
Je comprends pourquoi nous avons tourné en rond si longtemps : il y avait tellement de rues ! Enfin, une heure plus tard mon père avait trouvé la bonne. Nous avons été sauvés par un panneau minuscule !
Quelque peu désabusée : il était 14hoo et j'étais partie avec l'espoir d'arriver à Orléans avant 10h comme ça j'aurais pu manger un croissant, dans le matin gris.
Puis nous avons eu du mal à trouver notre fichu Hôtel ! (Plus tard, nous avons découvert qu'il était seulement situé 3 rues plus loin...) un très gentil monsieur nous a fait un dessin, pour les ignorants que nous étions, pour nous dire quel chemin prendre !

 

L'arrivée

Après avoir trouvé notre hôtel, nous avons acheté 20 cartes postales de Jeanne d'Arc immédiatement !
Pendant que nous cherchions notre hôtel, nous avons trouvé de magnifiques peintures sur les murs des immeubles et des maisons ! C'était splendide !
Sur la piste de Sainte Jeanne !
Nous avons rapidement déposé nos affaires dans notre chambre et 10 minutes plus tard nous sortions en ville ! Il y avait tant à faire !

La première chose que nous avons trouvé était une petite église (dont j'ai oublié le nom), nous y sommes entrés, et j'ai tout de suite repéré la statue de Sainte Jeanne ! Sainte Jeanne d'Arc sur un très haut piédestal !

Fière, généreuse et determinée. Elle avait vraiment l'air magnifique.

 

C'était comme dans un rêve et mon coeur s'est mit à battre très fort.
Il était là, le merveilleux ange qui m'accompagne depuis mes plus lointains souvenirs.
Je l'ai regardée et je me suis sentie... chez moi.
Je pense qu'elle mesurait 1 mètre de haut, un petit pot de fleurs et un cierge étaient sous son piédestal. Près d'elle, il y avait pleins de mots d'amour avec des « Merci » écrits dessus. Pourquoi si peu ?
J'imagine qu'il doit y avoir des tonnes de pots de fleurs et de cierges quand c'est le jour de la Saint Jeanne d'Arc en mai !
Je changerais ce vide bientôt.

Nous nous sommes promenés dans les rues et avons visités toutes les boutiques que nous avons trouvées pour y acheter tous les souvenirs, accessoires et cartes postales possibles.
Je ne dois pas trop gâcher d'argent dans les jours à venir, je n'ai qu'une centaine d'euro à ma disposition ! ;D
J'aurais pu acheter tout ce que je voyais et ma chambre à la maison serait devenu un vrai musée ! Ouah ! Ce serait génial !

Le long d'une ruelle, nous nous sommes rapprochés du centre, sur la Place du Martoi, avec une statue équestre en cuivre vert du XIX° siècle, de la Sainte Jeanne.

 

Pendant que je restais là, juste devant - et ce n'est pas pour décrire combien elle était splendide ! - je ne pouvais cesser de la regarder. Une telle fierté se dégageait de toute sa vivacité et de son tempéramment.

 

Pour les gens qui habitent ici, c'est la chose la plus normale au monde, pendant qu'ils m'observaient, ils hochaient de la tête et souriaient.
Mon père a dû m'éloigner de la statue et nous avons avancé le long de quelques rues jusqu'à la rue Jeanne d'Arc (ça a l'air intéressant, mais en fait c'est simplement une longue rue remplie de restaurants ! Non, bien sûr, il y a plus intéressant derrière ! ;-] ) , la grande Cathédrale de la Sainte Croix m'a époustouflée !

Dans la cathédrale il y avait un kiosque, avez-vous déjà vu quelque chose de tel ?!

Bon d'accord, c'était plus un petit stand de souvenirs et ce stand se souviendra de moi pour toujours J'ai acheté 100 ¤ d'affaires : figurines, colliers, cartes postales, pendentifs, cierges... En gros tout ce qui était à vendre !

Ce jour-là, plus personne ne pouvait acheter quelque chose sur Jeanne car j'avais tout pris ! Ha ha. Le vieil homme (le vendeur) qui me servait tous les « ça et ceci et puis aussi ce qui brille là-bas au fond » était ébahi et il m'a donné avec un sourire une carte de Sainte Thérèse et il est resté à me regarder longtemps après...

  

J'ai quitté la cathédrale enchantée, mais pas pour la dernière fois !
Nous avons pris des photos de deux sculptures de Jeanne à droite et à gauche de l'entrée.

En allant plus loin, il y avait une magnifique maison pour Jeanne d'Arc. Juste à cinq minutes plus à l'ouest au Musée des Beaux-Arts, un bâtiment style néo-classique. Il y a là une collection de peintures françaises des XVI, XVII et XVIII° siècles, avec des demi uvres de François Boucher et quelques unes de Georges de la Tour.

 

Un peu avant la maison, il y a une magnifique statue de Jeanne d'Arc, créée par Marie d'Orléans. Mais j'ai été choquée de voir une grosse bosse sur la droite de sa tête ! Et il y avait comme des creux causés par des balles sur son corps.
A gauche et à droite il y avait des escaliers derrière elle et derrière ces escaliers, il y en avait encore.
J'ai pris des tonnes de photos et nous sommes entrés. C'était comme décrit ci-dessus. Pendant que nous étions à l'intérieur, il a commencé à pleuvoir, mais ça a cessé au bout de quelques minutes et nous sommes ressortis. Alors je me suis tenue derrière le dos de Jeanne, qui était un peu humide. J'ai caressé son dos d'une main, c'était froid mais ça m'enchantait, c'était magnifique de toute façon. Comme si je caressais la VERITABLE Jeanne dans le dos :D

 

 

 

Journal de mon voyage à  Orléans 2005  -Jour 2-

 

Il est 9H15. Je voulais allé à la messe dans la petite Eglise de Jeanne d'Arc ce matin, mais mon père ma réveillé trop tard (c'est typique...oh papa...) bien - Nous mangeons notre petit déjeuner et allons plus loin, aujourd'hui nous avons beaucoup de choses à faire.

Premièrement, nous allons sous la Loire, elle est très belle, je me sentait vraiment bien ici !
Elle à cette typique atmosphère Française .
Nous allons au dessus sur l'autre site, nous pensons que cette ville sur se site allait plus loin comme " une seconde partie" . Il n'y avait rien. Oh, C'était une petite église !
Ici j'ai vu Joan avant d'allé dedans (l'église avait des portes de verres ;) )

 

Je ne veux pas êtres inutiles avec mes peintures; Je veux aussi les distribuer à Reims!

Aussi Je ne veux pas  gaspiller mon argent durement gagné pour des choses en rapport avec Jeanne, je me sentis vraiment heureuse et contente ce jour. Je senti comme si Jeanne voulais dire "Bienvenue, ma petite fille!" oh oui!!! J'ai même trouvé de l'argent dans la rue!!! ;)
Même le vent était spécial; Il était frais mais pas froid, comme si il voulait me caresser. C'était juste parfais.

 

Maintenant nous allons à la maison de Jeanne d'Arc, à la Place Charles de Gaulle'.
Le trésoriers des ducs d'Orléans, Jacques Boucher, invita Jeanne d'Arc du 29th avril au 9th Mai 1429 dans sa maison. La maison a colombages, détruite à la seconde Guerre Mondiale était un site historique important et était nommé le fameux invité ! Il y avait une maquette de la ville d'Orléans lors de la guerre de 100 ans.

Une voix sur une cassette raconte l'histoire de Jeanne d'Arc - malheureusement en Français seulement !
J'étais comme un tank . Tous mes amis qui aiment aussi St Jeanne donnerais tout pour allé au moins une fois à Orléans, et voir se que j'ai vu .
Je suis assise ici et à ce moment je m'ennuie un peu. Il n'y a aucun magasin ou nous somme déjà été ici, et j'ai déjà plusieurs fois regardé les églises et les monuments de Jeanne d'Arc. Que pourrions nous faire maintenant?! Ma recherche de travail est finit maintenant.
J'ai parlé avec du monde et appris beaucoup aussi! Que pourrais je faire maintenant!?
D'accord je peu écrire et écrire, faire des recherches dans les livres et documents, mais je peux faire cela à la maison aussi!!
Je perdis subitement ma bonne humeur lorsque je vis un hôtel!
C'était un hôtel comme un musé, tous dans le salon était à propos de Jeanne d'Arc!!!
Figures, statues, posters et plus encore. Pourquoi l'enfer n'étais pas afficher ici ?!?!?
Les gens furent choquer lorsqu'ils vient ma grosse tête écrasé contre la fenêtre:
Donc j'ai juste pressé ma main sur le mon collier de Jeanne d'Arc que j'étais juste jalouse !!!!
Oh mon dieu j'enviais les gens d'ici tellement!
Ces gens hirsutes ne voyait pas dans quel superbe lieu ils étaient.
Argh!!! Je suis Jalouse! Je veux dormir ici.
(Depuis Internet je savais que c'est seulement le salon et non les chambres!)
D'abord nous allons plus loin,
mais 2 mètres après j'ai rappelé mon père pour retourner à l'hôtel. Je veux aller dans cet hôtel, dans cette endroit.

Nous allons économiser pour ça!

Bien maintenant je me sent vraiment pas bien, tous les monument que j'ai trouvé le dimanche sont maintenant fermé.
De retour dans mon hôtel, je me suis allongé sur mon lit et j'ai râlé, je voulais écrire et lire et dormir très rapidement!
Demain tôt dans la matinée nous allons à Reims!!