Chronologie

1412 (?), 6 janvier - né à Domremy de Jacques et Isabelle d'Arc, pendant la Trêve de Leulinghen. La guerre sporadique a continué entre deux factions françaises rivales, l'Armagnacs et les Bourguignon.


1413 - Les Bourguignon, y compris le futur juge de Joan, Pierre Cauchon, ont étincelé la révolte brutale de Cabochien à Paris dans un effort de gagner la puissance. Cauchon serait exilé comme punition pour son rôle dans cette révolte.


1415 - La Trêve de Leulinghen s'est terminée lorsque Henry V envahie la France, défaisant l'armée royale française Armagnac-dominée à la bataille d'Aginçourt

1424 (?) - Jeanne "a entendu la voix de Dieu pour m'aider è gouverner ma conduite" lorsqu'elle était dans les jardins de sa famille.


1428, Mai - Un parent de la famille, Durand Lassois, l'a emmené à Vaucouleurs pour y rencontrer Seigneur Robert de Baudricourt, commandant local de garnison. Baudricourt a refuse de la prendre au sérieux, et l'a renvoyé.


1428, Juillet - Son village de Domremy a été pillé par des troupes de Burgundian sous Seigneur Vergy. . Les villageois se sont réfugiés dans la ville voisine de Neufchatel.


1428, 12 octobre - Orléans a été assiégé par les troupes anglaises


1429, janvier-février - Durand Lassois l'a ammené de nouveau à Vaucouleurs; Baudricourt Baudricourt a finalement consenti pour lui donner une escorte de six soldats pour l'ammené devant Charles VII à Chinon.


1429, 9 mars - Rencontre avec Charles VII à Chinon.


1429, mi-fin mars - Charles l'a commandée d'être interrogée par des théologiens Chinon et à Poitiers ; le clergé lui a donné son approbation et a conseillé Charles qu'il pourrait accorder sa demande d'apporter une armée pour soulever le siège d'Orléans


1429, 22 mars - Dictée une lettre aux Anglais, enregistrée par Jean Erault, leur demandant de quiter.


1429, 5 avril - 25 - donnés une bannière et une armure à Tours, alors atteintes Blois, où l'armée se réunissait pour la campagne prochaine.


1429, 25 avril - À quitt.é l'Orléans avec une armée et une large quantité d'approvisionnements alimentaires pour la ville affamée.


1429, 29 avril - Jeanne et une partie de ces troupes ont traversé la Loire en bateaux et ont entré à Orléans avec les approvisionnements; le reste des troupes ont été frocées par un manque de bateaux de retourner à Blois et traverser la rivière à cette endroit.


1429, 4 mai - Après que le reste de l'armée soit arrivé à Orléans, seigneur Dunois a lancé un assaut contre les fortifications Anglais-tenues autour de l'église de Rue-Loup. Portant sa bannière, Joan est monté vers le haut et a inspiré les troupes françaises de donner l'assaut à la position avec succès.


1429, 6 mai - Des troupes francaise ont é.té ammenées de l'autre côté du fleuve pour attaquer les forteresses méridionales; St-Jean-le-Blanc a été gagné sans combat, suivi d'un assaut réussi contre les Anglais dans Les Augustins


1429, 7 mai - portant sa bannière pendant un assaut sur le terrassement devant Les Tourelles, Jeanne a été tirée par une flèche mais plus tard est retourné pour inspirer les troupes à la victoire.


1429, 8 mai - Les Anglais ont ordonnés toutes les troupes restantes hors de leur positions, et d'abbandoner leur siège.


1429, 11 mai - Rencontre de Jeanne et Charles à Loches et l'a convaincu de pousser en avant vers Reims pour son couronnement.


1429, 10 juin - Quitée l'Orléans avec une nouvelle armée recueillie pour la campagne de vallée de Loire, conçue pour dégager la région avant d'entrée plus loin dans le territoire tenu par l'ennemi.


1429, 11-12 juin - son armée a capturé Jargeau après un bref siège.


1429, 15 juin - son armée a pris le pont fortifié à Meung-sur-Loire et puis s'est déplacée en avant à Beaugency.


1429, 17 juin - la garnison anglaise de Beaugency a accepté de se retirer.


1429, 18 juin - son armée a écrasé une grande force anglaise à la bataille de Patay, pendant laquelle les Anglais ont perdu presque la moitié de leurs troupes.


1429, 29 juin - l'armée a laissé Gien pour debuter la marche à Reims


1429, 1-3 juillet - - l'armée campe près de la ville de pro-Bourguignon d'Auxerre, qui était finalement d'accord à la neutralité.


1429, 5-9 juillet Le siège de Troyes, qui s'était rendu le 9 après que Jeanne organise les préparations effectives pour un plein assault.


1429, 14 juillet - Châlons-sur-Marne a immédiatement ouvert ses portes à son armée.


1429, 16 juillet - Reims a ouvert ses portes lorsque son armé s'approchait.


1429, 17 juillet - Charles VII est courroné à la cathédrale de Reims. Jeanne était à ses côtés, tenant sa bannière.


1429, 21 juillet to August 14 - l'armée a pris un itinéraire de méandre à l'ouest à Paris, acceptant l reddition des villes tout au long de la route.


1429, 15 août - une longue série d'escarmouches avec les troupes anglaises sous le duc de Bedford. Les deux armées se retirent.


1429, 8 septembre - son armée a lancé un assaut déterminé contre Paris; Jeanne à été tiré par une flèche lorsqu'elle tentait de trouver une place pour ses troupes pour croiser le fossé de la ville. Les troupes ont été alors retirées contre ses souhaits


1429, 21 septembre - Après avoir été ordoné refair marche vers Gien-sur-Loire, , l'armée a été congédiée


1429, 4 novembre - Donée une nouvelle armé, ses troupes ont capturé la ville de St-Pierre-le-Moutier.


1429, Fin novembre à fin décembre - La-Charite-sur-Loire a été assiégée ; l'armée a été finalement forcée de soulever et le siège dû à un manque de financement de la cour royale.


1429, Décembre jusqu'à fin mars 1430 - À rest.ée à divers château royaux.


1430, Fin mars - a laissé la cour royale avec un nombre restreint de troupes et est venu à Lagny-sur-Marne pour aider l'armée française qui s'y trouvait.


1430, 23 mai - Jeanne s'est glissé à Compiegne, sous le siège par des troupes de Burgundian, dans un effort d'aider la ville. Tout en menant une sortie vers la fin de l'après-midi, elle a été entourée et capturée par des troupes de Burgundian


1430, novembre - les Bourguignon ont accepté de la virer sur leurs alliés anglais en échange de la compensation monétaire habituelle. Les Bourguinons ont refusé la demande de Charles VII d'en prendre rançon et la rammené de nouveau à sa propre faction.


1430, 23 décembre - Elle est amenée Rouen, Le siège Anglais English de l'occupation gouvernementale.
1431, 9 janvier - son jugement a commencé, surveillé par le clergé pro-Anglais payé par le gouvernement anglais.
1431, 24 mai - a accepté de signer une « confession » après avoir été menacé par une exécussion sommaire.
1431, 28 may - après avoir été manoeuvré pour remettre ses habillements de soldat, elle a été déclarée « rechuté ».
1431, 30 may - elle a été exécutée à Rouen. Les témoins oculaires ont décrit comment même certains des fonctionnaires anglais ont pleuré ; l'un d'entre eux, le secrétaire royal anglais Jean Tressard, était hurlement entendu : « Nous tous sommes ruinés, parce qu'une bonne et sainte personne a été brûlée.
 
 
 
1449, novembre- e processus d'en appeler à son cas a commencé après que les forces françaises soient entrées dans Rouen. L'ecclésiastique Guillaume Bouille a lancé une recherche sur la conduite de l'épreuve.


1452, Mai - l'Inquisiteur General Jean Brehal a commencé la recherche inquisitrice et a conclu qu'il y avait des raisons pour un appel.


1455, 17 novembre - commencement de l'appel formel, connu sous le nom d'épreuve de réadaptation ou d'annulation


1456, 7 juillet - l'inquisiteur Brehal et d'autres fonctionnaires d'église ont retourné la conviction de Jeanne. Dans son résumé final du cas, Brehal a décrit Jeanne en tant que martyre qui a été incorrectement exécuté par le clergé corrompu et partisan maltraitant une épreuve d'église pour des buts séculaires. Puisque des martyres sont automatiquement considérés des saints, sa canonisation a été efficacement lancée en ce moment.
 
 
 
1909 - Officiellement béatifié après le delais typiquement retardé.
1920 - Officiellement canonisé en tant que sainte.